Investir dans l’immobilier espagnol

La saison de pointe pour la vente de biens immobiliers se situe à l’automne, et généralement, les mois de septembre, octobre et novembre sont souvent les meilleurs pour les ventes. En raison d’une hausse substantielle des prix après la pandémie, l’Espagne connaît actuellement un boom immobilier.

 

Pour tous les types de biens de revente, l’appréciation du capital a augmenté de 8,5 %, tandis que les nouvelles constructions ont augmenté de plus de 10 %.

 

Les grandes villes espagnoles comme Barcelone et les zones côtières ont connu une augmentation à deux chiffres des prix des logements. La conclusion est que les prix de l’immobilier espagnol ont atteint des sommets historiques !

 

De plus, les rendements locatifs connaissent une augmentation annuelle à deux chiffres. Les locations à court terme sont beaucoup plus rentables, offrant un rendement à deux chiffres, tandis que les locations à long terme n’offrent qu’un rendement net de 4,5 % par an.

 

Un rendement total de plus de 10 % par an résulte de la combinaison de la croissance du capital et de la hausse des rendements locatifs. Par rapport à d’autres actifs d’investissement, cela donne un taux de rendement élevé.

 

Pour favoriser la reprise économique après la pandémie, les responsables régionaux ont (considérablement) réduit les taxes liées à l’achat de biens immobiliers dans plusieurs régions d’Espagne.

 

Par exemple, l’Andalousie a réduit de 20 % l’impôt sur les maisons sur plan et de 13 à 30 % l’impôt sur les reventes (en fonction du prix demandé ; plus le prix est élevé, plus vous économisez d’impôt !) En fait, c’est un moment fantastique pour profiter de cette chance et éviter de payer des milliers d’impôts !

 

Malgré les fluctuations des taux d’intérêt, l’immobilier espagnol devrait connaître des gains combinés à deux chiffres au cours de l’année à venir, dépassant facilement les investissements alternatifs (obligations, matières premières, cryptocurrences).

???? Need help?